Le cuir

Cela fait un moment (hum, 30 ans ou plus ?) que j'ai cousu des étuis pour ciseaux à bois dans du cuir de récupération. Il s'agissait d'un travail utilitaire vraiment sans ambition, accompli sans méthode, avec une grosse aiguille, du fil fort de la boîte à couture de ma môman et une alêne ronde "de ménage" qui traînait dans le tiroir de la cuisine. Tout récemment, j'ai réitéré et cousu un petit étui pour plane car je n'en trouvais pas de tout prêt. Il est parfaitement fonctionnel (les précédents le sont d'ailleurs toujours) mais la couture est assez ignoble. Aussi ai-je décidé d'améliorer ma couture du cuir. C'est sympa à créer et, surtout, vous pouvez avoir exactement ce que vous souhaitez.


Le point de sellier

Le point de sellier est beau et il est très solide, pour deux raisons qui ne sautent pas aux yeux de prime abord : (1) à chaque point, un des fils est noué autour de l'autre (ceci alternativement, un fil puis l'autre - les nœuds, cachés dans l'épaisseur du cuir, ne sont pas visibles) - donc, en cas de rupture, les fils tiennent au lieu de se désolidariser petit à petit comme dans le cas d'une couture mécanique   (2) les incisions dans lesquelles on passe le fil sont inclinées à 45° par rapport au bord du cuir et le fil, s'il est bien serré, se place à l'oblique des incisions. Ceci évite au cuir de se déchirer "comme du papier cul", selon l'élégante métaphore lue sur un blog site exterieur.

Mais le point de sellier ne peut être réussi qu'avec :   (1) de la méthode   (2) un minimum d'outillage   (3) autant que possible un outillage complet, si l'on veut aborder des travaux un peu importants.


• de la méthode

• trois vidéos de Déco-Cuir vous montrent la réalisation complète avec l'équipement idéal: préparation du fil site exterieur   préparation du cuir site exterieur   réalisation de la couture site exterieur (vidéos avec le concours d'Éric Deneken site exterieur)
• une vidéo montrant en détail le passage des aiguilles site exterieur  
les gestes du sellier site exterieur par Laura Dumesnil site exterieur d'une fluidité et maîtrise stupéfiantes.

Remarques   il faut absolument préparer les alênes aux pinces neuves avant de coudre et les ré-affûter régulièrement pour percer facilement le cuir. On évitera la casse de l'alêne et d'éventuels accidents consécutifs. Si l'alêne n'est pas parfaitement affûtée, le travail aux pinces devient impossible : dans ce cas vous pouvez, à vos risques et périls, coudre en vous appuyant sur une petite planchette de bois percée d'un léger avant-trou conique qui reçoit la pointe de l'alêne.
bien suivre la "préparation du fil" de la vidéo 1 - il y a un truc traditionnel pour fixer le fil à l'aiguille quand on l'enfile, ça évite de se pourrir la vie en passant son temps à désenfiler.
bien suivre le mouvement des fils pour faire le point, expliqué dans la vidéo 3 "réalisation de la couture", en particulier la boucle sur la seconde aiguille conduisant au nouage des fils.   Le mouvement des mains présenté, où le sellier garde en permanence en mains les aiguilles et l'alêne est l'idéal pratiqué par les pros pour aller vite. Vous pouvez décomposer les mouvements, ce qui est important c'est de contrôler la tension des brins aux bons moments et de faire la boucle de nouage.   -   Voir une discussion de l'intérêt du nouage site exterieur (dans les messages en bas de page).
voir également à la fin de la vidéo 3 comment finir une couture
ce n'est pas facile de coudre du cuir très épais (4 mm) et ferme - commencer plutôt par un cuir semi-ferme de 2 à 2,5 mm d'épaisseur   -   pour du cuir très épais, il faut parer les bords à coudre (c'est à dire les amincir côté chair) pour améliorer le coup d'œil de l'objet fini; en outre la couture s'en trouve facilitée.
longueur de fil nécessaire pour la couture : on lit généralement un ratio de 5 fois la longueur de la couture à effectuer (par exemple c'est mentionné dans la vidéo 1 "préparation du fil" ci-dessus) -   c'est par erreur qu'on peut parfois voir indiqué un ratio de 2,5; il s'applique à un des côtés du fil or on travaille avec les deux côtés, donc pour le fil entier c'est 5.  En réalité la longueur de fil nécessaire dépend du rapport entre la longueur du point et l'épaisseur à coudre, c'est à dire les deux pièces de cuir plus l'intercalaire éventuel.  C'est ballot de manquer de quelques cm et de devoir redémarrer un nouveau fil  (OK, ça m'est bien sur arrivé plusieurs fois, c'est pour ça que j'insiste). Le ratio de 5 convient pour un cuir de 2 à 2,5 mm d'épaisseur et un point de 7 (espacement de 3,85 mm ). Pour ce même point de 7 et un cuir de 4 mm paré à 3 plus un intercalaire de 2 mm, il faut beaucoup plus de fil : 7 fois la longueur à coudre plus 20 cm pour l'enfilage des aiguilles. En sens inverse, pour du cuir souple de 1,5 mm d'épaisseur, un ratio de 3 plus les 20 cm des aiguilles c'est largement suffisant en point de 6.

• un minimum d'outillage

Si vous vous intéressez au cuir, vous avez sans doute déjà fait des tentatives avec les outils de base : une alêne ronde, des aiguilles, du fil poissé, du cuir, un outil pour le couper (cutter et ciseaux).   Pour passer au point de sellier, il vous faut, en plus, au strict minimum, une alêne "aux pinces" à section plate. En effet, il faut percer des trous non pas ronds mais en forme de petits segments inclinés à 45° par rapport au bord -  coudre avec un outillage minimum site exterieur

En fait, seul un artisan expérimenté pourrait réaliser un point sellier propre avec seulement deux aiguilles et deux alênes (celle "aux pinces" pour les trous tout au long des coutures et une ronde pour repasser les fils au début et à la fin). Il faut beaucoup d'habileté pour percer des trous réguliers sans guide. De toutes façons, pour aller plus vite, cet artisan expérimenté utilisera quand même la griffe à molette qui suit.

Sont donc pratiquement indispensables pour un travail propre :
♦ une griffe à molette, qui permet de percer des avant-trous régulièrement espacés et inclinés à 45° - ou, éventuellement, pour débuter, une roulette à marquer (imprime des marques espacées mais sans avant-trous) - alternative : les griffes à frapper   -   Plus la base :   ♦ une alêne "aux pinces" à section en losange aplati   ♦ une alêne ronde   ♦ des aiguilles à bout rond   ♦ du fil poissé


• en plus, pour un outillage complet

♦ un couteau à pied pour découper proprement le cuir (ou éventuellement une cornette)   ♦ un couteau à parer pour reprendre de l'épaisseur (par exemple le long des coutures, sur les faces internes opposées)   ♦ un couteau à bec courbe pour les découpes délicates   ♦ un abat-carre pour arrondir les bords du cuir   ♦ un formoir qui sert à marquer sur le bord du cuir un trait parallèle le long duquel on va percer les trous; le formoir sert aussi à patiner la tranche du cuir, à la place de l'astic à proprement parler   ♦ une rainette pour creuser un léger sillon où le fil se logera : plus beau, plus robuste là où le cuir subit un frottement à l'usage - sert aussi à marquer les plis   ♦ une pince en bois pour tenir l'une contre l'autre les pièces de cuir à assembler.
.
et aussi :   ♦ des emporte-pièces   ♦ un tapis de travail et/ou une pièce d'appui   ♦ un maillet   ♦ un cuir à affiler et sa pâte   ♦ de la cire d'abeille (pour poisser les fils vierges et finir les bords)
.
compléments utiles :   ♦ un compas à verge pour découper les formes rondes de grand rayon   ♦ compas à pointes sèches pour tracer les équidistances rapidement et avec précision   ♦ nécessaire de pose de rivets et boutons pression   ♦ une cornette à jonc pour les traits parallèles au bord du cuir (à la place d'un formoir)   ♦ un fer à lisser, pour faire pénétrer la cire d'abeille dans les tranches du cuir, ou une roulette à lisser   ♦ une lissette pour mettre en forme le cuir mouillé que l'on moule
.
et encore, pour aller plus vite et/ou obtenir un meilleur fini :   ♦ des fers à bout rond ou ogive pour découper les bouts des lanières   ♦ emporte pièces à enchapure pour découper le passage de l'ardillon des boucles   ♦ des gouges plates ("French edger") pour creuser le cuir   ♦ couteau à surtailler pour égaliser les bords du cuir après couture   ♦ un couteau mécanique pour des lanières bien régulières   ♦ machine à parer

Voir ici une large collection d'outils du sellier site exterieur


 

Premières réalisations présentables (enfin ... plus ou moins) : (1) un étui pour couteau à parer, (2) un pour cornette et (3) un pour un couteau à pied

autant fabriquer en priorité de quoi éviter de se couper cruellement   -   mais ça fait un peu "profs qui forment des étudiants qui deviendront profs"

  1
 
étuis pour un couteau à parer, une cornette  et un couteau à pied   3  
2

Un vocabulaire traditionnel

Sans remonter jusqu'au paléolithique site exterieur, le travail du cuir est affaire de traditions. Vous avez peut-être remarqué l'alêne "aux pinces" (comme il y a en horlogerie des outils "aux aiguilles", "aux barrettes"). Ça veut dire que cette alêne est utilisée par l'artisan pendant qu'il maintient fermement les pièces de cuir dans des pinces en bois tenues entre ses genoux. Abat-carre (et non abat-carré), couteau à pied, ligneul (gros fil de chanvre poissé des cordonniers), etc ... Ça devient plus scabreux quand une photo ne suffit pas à éclaircir le sens.


Désignation du fil de lin pour coudre le cuir

Les caractéristiques d'un fil de lin s'énoncent par un numéro de trois (parfois 4) chiffres : le premier indique le millier de mètres de fil dans un kilogramme, le second le nombre de fils retors composant le fil, le troisième le nombre de bouts dans un de ces fils retors.

Par exemple, le n° 5 3 2 est un fil moyen dont un kilo a une longueur de 5 km, comportant 3 fils retors de 2 bouts chacun.
La grosseur du fil va de 1 (très gros, 1 km au kilo) à 12 (très fin, 12 km au kilo). Les fils très fins dépassant 10 km au kg ont donc 4 chiffres.

      Sur le site de Chadefaux, correspondance  fils / aiguilles / molettes de griffe site exterieur

Nota : le fil polyamide n'entre pas dans ce système de désignation. Voir "Product info" chez The Thread Exchange site exterieur


Mesures anglo-saxonnes déconcertantes

l'épaisseur du cuir s'y indique en onces. Je présume qu'il s'agit du poids d'un pied carré de cuir ayant l'épaisseur en question. En effet un cuir fini de 1,5 mm d'épaisseur pèse environ 1,5 kg au m2 ce qui est assez homogène aux valeurs ci-dessous
le cuir de 1 once a une épaisseur de 1/64 ème de pouce cuir de 1 once = 0,4 mm cuir de 10 onces = 4 mm Voir :   guide eBay site exterieur   Rusticleather site exterieur

et aussi : taille des boutons US en "line" (bouton pression de 20, de 24 - sous-entendu line). Une "line" vaut 1/40ème de pouce. Soit 12,7 mm pour le 20 et 15 mm pour le 24 - tableau d'équivalence site exterieur. Héritage du passé, cette mesure trouve son origine en Allemagne site exterieur au IXème siècle Ce serait trop simple qu'elle fit 1/12ème de pouce comme la "line" anglaise ou la ligne française, non, elle en fait 1/40ème. Pour avoir le vertige, voir ce schéma des relations des unités anglo-saxonnes de longueur site exterieur.


Encore une mesure ancienne

La taille d'un point (ainsi que celle des molettes pour griffes site exterieur servant à les marquer) est indiquée par le nombre de points au pouce : point de 7, point de 5 etc..   Eh oui, mais ce n'est pas le pouce anglo-saxon (25,4 mm) c'est le pouce français site exterieur d'avant le système métrique, soit 27,07 mm.

 

Liens

fabricants :   Vergez et Blanchard site exterieur au top mondial et français !   -   Osborne site exterieur (US)   -   Joseph Dixon site exterieur (UK)   -   Pafrath site exterieur (Allemagne)   -   Tandy site exterieur (US, fabriqué à Taïwan - filiale commerciale en Europe)       artisans américains fabriquant de super-outils : Jeremiah Watt chez Ranch Arena site exterieur   Ron's tools site exterieur   Barry King site exterieur   Bob Beard site exterieur   cuir repoussé : Hackbarth site exterieur

cuir et outillage :   Chadefaux site exterieur magasin pro surtout de cuir et aussi d'outillage (dépôt Vergez et Blanchard) : pas de vente en ligne mais à ne pas manquer si vous êtes en Île-de-France   -   Fages et Aiglon site exterieur cuir, fournitures, outillage, dans le Gard   -   Mando site exterieur   -   Phoenix site exterieur (sellier toulousain qui vend aussi de l'outillage)   -   Déco-Cuir site exterieur (e-commerce)   -   Credence cuir site exterieur (boutique en ligne d'Éric Deneken, choix ciblé des meilleurs outils)   -   Outils Loisirs site exterieur (e-commerce)   -   Créa-Cuir site exterieur (e-commerce)   . . .   Stecksstore site exterieur (eBay)   -   Leaderiet site exterieur (DK)   -   Weaver Leather site exterieur (USA)   -   Boucles en ligne site exterieur et Atelier Mombelli site exterieur (Suisse)   -   Kappey site exterieur (Allemagne - un choix phénoménal)

forums :   De pied en cap site exterieur   -   Cuir création site exterieur   -   Travail du cuir site exterieur   -   FAQ du CTC site exterieur   . . .   en anglais :   Leatherworker site exterieur   -   rubriques cuir de The Knife Network site exterieur et de British Blades site exterieur

blogs et pages personnelles : Hobby cuir site exterieur   -   Tic-Tac site exterieur blog d'un cordonnier   -   "La passion des vieux outils" site exterieur d'Éric Lagathu (voir en particulier sa bibliographie)   -   et de multiples pages présentant les outils nécessaires, telles que :   l'atelier d'Anatole site exterieur   -     celle de Saphir 13 site exterieur

tutoriaux sur l'utilisation et l'entretien des outils :   de Déco-Cuir (le Bon Samaritain du tutorial à la française, montrant en action Éric Deneken, créateur site exterieur et formateur site exterieur) : affûtage d'un couteau à pied site exterieur , préparation d'une alêne aux pinces neuve site exterieur     . . .   en anglais :   affûtage d'un couteau à pied site exterieur   un appareil bizarroïde pour affûter les couteaux à pied site exterieur     . . .   de votre serviteur : affûtage d'un couteau à pied sur des pierres à eau.

 


Accueil
Plan des pages perso
vide
 
vide ©   D. Césari   contact - mise à jour le 19 mai 2015