Ciseaux à bois japonais : fixer la virole d'un ciseau neuf
 

...

en construction
bientôt une page plus complète

...


Les ciseaux japonais (nomi) destinés au marché intérieur sont traditionnellement livrés peu affûtés et avec leur virole de tête juste enfilée sur le manche. Au contraire, les ciseaux destinés à l'exportation sont affûtés et la virole est fixée car les acheteurs sont rarement habitués à assurer ces finitions eux-mêmes.

A vrai dire, une bonne partie des ciseaux d'occasion provenant du Japon que j'ai pu voir sur e-bay n'ont pas leur virole soigneusement fixée, bien qu'ils fussent a priori détenus auparavant par des japonais : l'acquéreur ne s'en est pas préoccupé. On voit nettement que leur virole porte des traces des coups de marteau (alors que les coups portent sur le bois si elle est bien fixée) et, dans certains cas, elle s'est perdue (on voit par ailleurs des manches très champignonnés, probablement dus à une virole trop large).

Les ciseaux que j'ai achetés neufs en Europe étaient affûtés et leur virole était fixée (d'ailleurs par matriçage du bois, ce qui n'est pas conforme à la tradition artisanale - mais ce ne sont pas des ciseaux de maîtres-forgerons). Aucun des ciseaux que j'ai achetés neufs directement au Japon n'avait sa virole fixée; la plupart étaient assez bien affûtés, mais c'était largement perfectible; l'un (le meilleur après préparation) ne l'était pas du tout. Les recommandations sont unanimes : il est important de fixer la virole. Je n'en ai jamais lu de justification claire si ce n'est d'éviter l'éclatement du manche (pour éviter que le bois n'éclate, la face interne de la virole doit être plaquée sur la surface du manche). Mais je présume que c'est également important pour que le ciseau travaille bien. En effet on pousse les ciseaux japonais au marteau et pas au maillet : il faut éviter les chocs métal contre métal qui ne manqueraient pas de se produire; ils engendrent un petit tressautement du ciseau alors que la frappe du métal sur la tête de manche champignonnée amortit le coup et transmet une poussée plus progressive qui tranche mieux le bois. Bien évidemment, ça protège en outre contre perte de la virole.

Un peu de méthode est nécessaire pour fixer la virole de tête sur le manche. Plusieurs sites donnent des recommandations, le plus complet est How to Set the Hoops on Japanese Chisels site extérieur, dont je me suis directement inspiré.   Les autres ne sont pas aussi clairs et précis, en particulier sur le trempage avant martelage final du bois. D'autres induisent en erreur (sans doute par un manque de maîtrise de l'anglais du rédacteur). On ne voit que rarement préconisé de limer l'intérieur du bas de l'anneau, en dehors de la page ci-dessus, qui signale à juste titre cette étape comme importante car elle conditionne la suite.


 

1ère étape: inventaire du matériel

 

Les ciseaux arrivent avec leur virole de tête enfoncée sommairement

  trois ciseaux japonais neufs
 

Il vous faut :

- un marteau (dans les 400 g)
- une lime queue de rat demi-douce, ou à défaut, une demi-ronde
- du papier de verre grain 120
- de la bande à masquer de 20 mm
- un verre
- si possible : de l'huile de camélia

  outils nécessaires pour fixer les viroles de ciseaux japonais
il manque le verre et le papier de verre

 

2ème étape: délimitation de l'enfoncement souhaité de la virole

 

La virole reste à sa position provisoire, telle que vous avez reçu le ciseau.

Compte tenu de son degré d'enfoncement, on détermine l'espace à gagner de telle façon que le sommet de la virole se trouve in fine environ 2 mm en dessous du rebord de la tête du manche

Marquer la position future de la virole avec du ruban à masquer

Cette bande servira de repère pour enfoncer la virole et protégera le manche lorsque vous lui passerez un petit coup de papier de verre

  bande à masquer

 

3ème étape :   Important !   limer l'intérieur de la virole

 

Notez que la virole est légèrement tronconique, pour épouser au plus près la forme du manche. Elle a donc un sens.

Les rebords internes des viroles ont souvent besoin d'être ébarbés. Mais en outre il faut créer un chanfrein sur la face interne du rebord inférieur. On forme ainsi une petite rampe qui va faciliter le glissement de la virole au-dessus du renflement du manche qu'a laissé la mise en place provisoire de la virole.

En fait, une virole soignée a même une forme de diabolo tronconique. Ainsi : (1) le bas s'engage bien par dessus le renflement, (2) la partie centrale concentre un fort serrage du manche, (3) le léger évasement supérieur permet une certaine expansion du manche, qui va retenir fortement la virole en place.

  limage de la virole
la virole du milieu a été fournie déjà chanfreinée - on remarque également les renflements des manches qu'il faudra adoucir
 

Retirer la virole, lui passer un coup de lime énergique.

Pour retirer la virole, ne pas la serrer dans une pince, mais placer ses rebords sur un épaulement et frapper légèrement le manche au marteau (en intercalant éventuellement une petite pièce de monnaie )

  limage de la virole
bientôt une page plus complète

 

4ème étape: passer au papier de verre l'extrémité du manche au-dessus de la bande à masquer

 

Ce léger râpage sert à atténuer le gonflement du manche juste en-dessous de la position provisoire de la virole et à faciliter son passage. Raper aussi l'extrémité bombée pour faciliter son imprégniation par l'eau à l'étape (8).

Passer un peu d'huile de camélia sur le bois du fût mis à nu, ce qui facilitera le glissement de la virole, mais pas sur l'extrémité bombée.

  passage au papier de verre

 

5ème étape: écraser les fibres du bois à la hauteur du renflement

 

Avec un marteau assez léger, frapper sur le pourtour du renflement pour écraser les fibres du bois.

Cette étape se combine avec la (4) pour faciliter le glissement de la virole à la (6). Ne pas frapper trop fort, vous marqueriez le bois.

  en construction
bientôt une page plus complète

 

6ème étape: positionner la virole

 

Enfiler la virole en respectant bien le sens

De toutes façons, à l'envers, elle se bloquerait à mi-hauteur

  la virole prête à être enfilée sur le manche

 

7ème étape: enfoncer la virole jusqu'à sa position définitive

 

Frapper au marteau alternativement sur les différents côtés du rebord supérieur. Le manche est tenu dans la main gauche, incliné vers soi à 30 °. Le marteau frappe le rebord qui est au-dessus de la jointure de l'index (sinon on se donne des coups dans le pouce). Changer de point d'impact à chaque frappe.

Le marteau est tenu incliné de telle façon que les coups portent sur le rebord externe de la virole mais pas sur l'extrémité du manche

Pas de grands coups - multiplier les coups légers en alternant sans cesse le côté frappé.

Si la virole ne s'enfonce vraiment pas assez, la retirer et passer un peu plus le papier de verre sur le manche, puis marteler à nouveau le manche à hauteur du renflement. Attention ! aller très progressivement pour ne pas lui donner trop de jeu.

Variante les illustrations des pages d'explication montrent le ciseau tenu vertical, la partie tranchante reposant sur un bloc de bois; le marteau est alors incliné pour porter les coups. Je préfère la méthode que j'ai décrite

Variante on peut s'aider d'une équerre en acier portant sur les rebords et qu'on frappe à son angle. Il existe un outil spécial site extérieur, qui n'est justifié que pour les professionnels multipliant ces interventions.

  frappe au marteau
bientôt une page plus complète

 

8ème étape: ramollir l'extrémité du manche dans l'eau 20 minutes

 

Verser 5 à 8 mm d'eau au fond d'un verre. Y placer le ciseau tête en bas, l'extrémité reposant dans l'eau.

L'y laisser 20 minutes

 

 

 

C'est le printemps, il tient debout tout seul :-)
Sinon, le serrer dans une pince reposant sur les bords du verre

 

 

 

Penser à rincer le verre !

  extrémité du manche du ciseau mise à tremper

 

9ème étape: mater les bords de l'extrémité du manche

 

On ressort le ciseau et on essuie le manche

Tenant le manche fermement dans la main gauche, on mate les bords de la tête de manche par petits coups, en changeant sans cesse le point d'impact. Tenir le marteau près de la tête, porter des coups modérés sur le bord du bois.

Sous ces coups, l'extrémité du manche gonflée d'eau se champignonne rapidement.

Bien rincer le verre, les tanins du bois ne sont pas forcément sains.

  en construction
bientôt une page plus complète

 

10ème étape : finitions

 

Retirer la bande

Laisser sécher le manche du ciseau

Par la suite, on peut enduire d'huile de camélia la partie matée, à l'extrémité du manche

  en construction
bientôt une page plus complète

 

liens

 

Japanese Chisels Setting Up site extérieur

How to set up a brand new chisel site extérieur

Japanese chisel NOMI setup site extérieur, preparing, fitting the hoop and sharpening.

Setting Japanese Chisel Hoops site extérieur

Japanese chisel set up site extérieur

Japanese Chisel Tuneup site extérieur

en vidéo sur Youtube Tuning up a Japanese chisel site extérieur

  Diamètre des viroles (bagues acier) de tête pour ciseaux japonais :
largeur du ciseau     diamètre intérieur de la virole
3-6 mm     18 mm
9-12 mm     19 mm
15-18 mm     19.5 mm
21 mm     20.5 mm
24-30 mm     21.5 mm
36 mm     22 mm

chez Japan woodworker, des manches de remplacement site extérieur
chez Hida tools, des viroles et des manches site extérieur
chez Dieter Schmid Fine tools, des viroles site extérieur (en bas de page)


 

mon site photo mon site sur les parcs de la fin XVIIIème pages astronomie
Accueil Plan des pages perso

 
©   D. Césari   contact - Mise à jour le 6 mars 2013